Pages

samedi 30 juillet 2011

Carlos



Aujourd'hui j'ai croisé en ville Carlos
Cela faisait a peu prés cinq mois que je ne l'avais pas vu et j'ai failli ne pas le reconnaître il m'a semblé plus serein

2 commentaires:

  1. Il a maigri et semble mieux supporter la chaleur dans la rue que le froid, même à Montpellier l'hiver est dur. L'oeil est toujours voilé et le regard réveur, un bien beau portrait.

    RépondreSupprimer